Société

Armée et franc-maçonnerie : une même symbolique propre aux sociétés fermées

L’armée, comme la franc-maçonnerie, sont des sociétés fermées régies selon des rituels cultivant le secret, la solidarité, et se rattachant à des mythes. Rien d’étonnant, dès lors à ce que la franc-maçonnerie ait emprunté aux traditions et au vocabulaire militaires, bon nombre de ses rituels. C’est cette parenté sur le plan symbolique que la sociologue Céline Bryon-Portet* s’est attachée à analyser dans un essai publié en 2013 et dont nous reproduisons ici les thèmes principaux

La maçonnerie est une société fermée obéissant à des codes, régie selon un rituel, des signes de reconnaissance, des vêtements particuliers, des postures et des grades, exactement comme le monde militaire.

Initiation : Entrer dans le monde militaire comme en maçonnerie, c’est quitter la vie ordinaire et prendre l’habit en acceptant des règles particulières, différentes de celles du monde civil ou profane.

L’arrivée du nouvel engagé ressemble a un parcours initiatique : passage chez le coiffeur, visite médicale, remise du paquetage et de l’uniforme,

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°60

Agenda

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!