Société

Devoir de liberté La chronique de Franc-maçonnerie et Société

Depuis le 7 janvier, l’émotion a fait place à l’interrogation et au débat pour entreprendre une action propre à préserver les valeurs humanistes et l’idéal républicain de la France. Nous avons été directement affectés par le massacre de la Liberté, fondement de notre esprit français.

 

Après l’émotion, l’interrogation et le débat, l’action s’impose. Aujourd’hui, nous sommes confrontés non à une « bande » ou une guerre civile de type espagnol, bosniaque ou algérien, mais à des barbares organisés qui ont déclaré la guerre à notre pays. Vouloir à tout prix le dissimuler est une faute. Tous les témoignages de militaires, agents des services, journalistes, intellectuels et autres voyageurs au contact direct des terroristes le confirment. Ces groupes se réclament d’une même idéologie, d’une même logique, d’une même formation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° N38

Agenda

Le 23 novembre 2019 de 09:30 à 17:00

Une violence pour la paix ?

Le 23 novembre 2019 de 14:00 à 18:00

Le sens de l'honneur

Du 30 novembre 2019 - 09:00
au 01 Décembre 2019 - 19:00

6e salon maçonnique de Toulouse

Du 30 novembre 2019 - 09:00
au 01 Décembre 2019 - 12:30

3e biennale du livre et de la culture maçonniques en Périgord

Le 07 Décembre 2019 de 09:30 à 18:00

Histoire et actualité des grades ajoutés

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!