Société

Être franc-maçon à Cuba Comment se penser libre dans un pays qui ne l’est pas

La franc-maçonnerie n’a jamais été interdite par la dictature communiste cubaine. Sa riche et longue histoire, rattachée par le pouvoir à la lutte émancipatrice de l’île est plus complexe qu’il n’y paraît. Et la tolérance dont le régime fait preuve à son égard relève davantage de la tactique politique que d’une réelle convergence d’idéaux.

 

« En 2006, alors que je résidais en Équateur, des frères d’une des principales loges de Quito m’ont proposé de les accompagner en délégation à Cuba en me disant « Viens avec nous, on te présentera au frère Fidel ». Je n’avais jamais entendu dire que Castro était maçon et quand je leur ai demandé des précisions ils m’ont répondu très sûrs d’eux : « Il a été initié avec Che Guevara quand ils étaient au Mexique avant la Révolution » sans toutefois m’en dire plus. Je n’avais pas de raison de mettre en doute la parole de ces frères et je

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°67

Agenda

Le 24 Janvier 2020 de 19:45 à 21:45

Comment vivre sans la liberté ?

Le 31 Janvier 2020 de 18:30 à 20:30

Comment sauver l'école républicaine ?

Le 15 Février 2020 de 10:00 à 19:00

Quel discours pour promouvoir la laïcité aujourd'hui ?

Le 22 Février 2020 de 09:00 à 17:45

Reconquérir la culture scientifique : un enjeu humaniste

Le 01 Mars 2020 de 10:00 à 18:00

Journée portes ouvertes

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!