Société

La condition féminine en Inde Entre hindouisme et patriarcat

L’Inde connaît depuis sa création des vagues de violences qui sont l’expression de conflits communautaires encouragés par les fondamentalistes religieux et les nationalistes. La société indienne s’appuie sur le poids de la tradition hindouiste constitutive d’un double système patriarcal et de castes. Les conflits communautaires assoient la domination patriarcale sur les femmes des différentes communautés. La notion paradoxale de « démocratie ethnique » vient encore renforcer les conflits et mettre à mal l’affirmation laïque de l’Inde.

De 1858 à 1947, le sous-continent indien, colonisé par les Britanniques, s’étend sur les territoires qui forment aujourd’hui l’Inde, le Pakistan, le Bangladesh et la Birmanie jusqu’en 1937. Au XXe siècle le Congrès National Indien réclame l’indépendance et la Ligue musulmane exige la création d’un État musulman le Pakistan. La période coloniale renforce les conflits communautaires, car la population est recensée selon la religion et les traités négociés par communauté religieuse. En 1947, la Partition des Indes engendre la création de l

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° Magazine n°78

Agenda

Le 25 Septembre 2021 de 15:00 à 17:00

Le handicap dans la cité

Du 15 Octobre 2021 - 09:00
au 17 Octobre 2021 - 18:00

Lille-Ronchin : 8e salon du livre et de la culture

Du 16 Octobre 2021 - 09:00
au 17 Octobre 2021 - 18:00

13e salon lyonnais du livre maçonnique

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!