Société

La jeunesse, le Front national et la franc-maçonnerie Un séisme générationnel

L’échec est cinglant. Alors que François Hollande avait fait de la jeunesse la priorité de son quinquennat, le Front national est aujourd’hui le seul parti à proposer explications, solutions... et place à une jeunesse déboussolée, désespérée, prête à en découdre avec les élites et les bobos baby boomers. La franc-maçonnerie qui peine à rajeunir son recrutement semble désarmée devant un phénomène qui la menace directement.

 

« Ça suffit maintenant. Ca suffit d’entendre les corps constitués et consanguins des élites médiatiques, politiques et culturelles bien parisiennes, bien bobos, bien libéraux, bien gauchos, dire sans arrêt que le Front national, ses cadres et ses militants seraient « extrémistes » ». Ces propos, cités par la journaliste Charlotte Rotman dans son livre 20 ans et au Front (Robert Laffont octobre 2014) sont tirés d’un éditorial signé Julien Rochedy, le jeune philosophe qui présente bien, parle d’amour et de Nietszsche, fume des cigarillos Sweet filters et

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°36

Agenda

Du 16 novembre 2019 - 09:00
au 17 novembre 2019 - 18:00

17e salon maçonnique du livre de Paris

Le 23 novembre 2019 de 09:30 à 17:00

Une violence pour la paix ?

Du 30 novembre 2019 - 09:00
au 01 Décembre 2019 - 19:00

6e salon maçonnique de Toulouse

Du 30 novembre 2019 - 09:00
au 01 Décembre 2019 - 12:30

3e biennale du livre et de la culture maçonniques en Périgord

Le 07 Décembre 2019 de 09:30 à 18:00

Histoire et actualité des grades ajoutés

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!