Société

Les présidents de la Ve République et la franc-maçonnerie Regards croisés

Bibliothèque du GODF

En pleine campagne électorale, nous avons choisi de nous intéresser aux présidents de la Ve République, mais sous un angle particulier : celui de leur regard sur la franc-maçonnerie et plus spécialement sur le Grand Orient de France. Car cette obédience, bien plus que les autres, qu’elle le veuille ou non, s’inscrit – ou est inscrite – dans la vie politique du pays. De Charles de Gaulle à Emmanuel Macron, les surprises ne manquent pas, comme les tensions d’ailleurs…

À tout seigneur, tout honneur, et pour respecter la chronologie, il faut commencer par le fondateur et premier président de la Ve République, Charles de Gaulle, qui a pris ses fonctions en janvier 1959. Comme tant d’autres structures, la franc-maçonnerie a suivi le déroulement des événements qui ont marqué le pays depuis le renversement de la IVe République en mai 1958… Elle y a assisté, impuissante, sans doute divisée et en tout cas inquiète : le nouveau « chef » est un militaire… méfiance, et il arrive au pouvoir par un coup d’État. Où est la lég

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° Magazine n85

Agenda

Le 07 Mars 2024 de 19:30 à 21:30

La transmission, quête d’amour et de spiritualité

Le 09 Mars 2024 de 14:00 à 16:00

Excision : De la chirurgie à l’engagement

Le 11 Mars 2024 de 19:00 à 21:00

Femmes et franc-maçonnerie

Le 16 Mars 2024 de 14:00 à 18:00

Les femmes au cœur de l’Europe

Le 06 Avril 2024 de 14:00 à 18:00

L’Europe face à son avenir

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!