Société

À l’Ouest, du nouveau ? Un regard sur la Bretagne maçonnique

Ur wech e oa… Il était une fois, en breton. C’est presque ainsi que l’on serait tenté d’entamer une évocation de la franc-maçonnerie bretonne. La Bretagne, terre de conteurs, terre de mythes et de légendes… Terre d’histoire (à toutes les acceptions du terme) aussi, de symbolisme et, assurément, de spiritualité (quel que soit le sens que l’on voudra bien donner à cette dernière). Une Bretagne, longtemps réputée désert maçonnique (à juste ou mauvais titre), mais une Bretagne que l’on pourrait découvrir, de manière peut-être inattendue, comme un jalon marquant – pour ne pas parler de chaînon manquant – dans l’histoire de la franc-maçonnerie et de sa symbolique… Et si une certaine clé maçonnique était à trouver en Bretagne ? 

Dans un récent numéro de Franc-Maçonnerie Magazine (n° 59), Pierre Mollier soulignait que si « la franc-maçonnerie moderne plonge une partie de ses racines profondes en Écosse et en Irlande » et que l’on pourrait « donc naturellement s’interroger sur les éventuels liens que pourrait entretenir la symbolique maçonnique la plus ancienne avec la culture et l’imaginaire celtique […], force est de constater que l’on cherche sans succès des traces d’éléments symboliques empruntés au Graal, à la saga du roi Arthur ou aux légendes celtiques dans les pou

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°74

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!