Société

Maître maçon Un grade mythique autant que mystique

Le grade de maître, considéré par tout nouvel initié comme le Graal de la franc-maçonnerie demeure une étape chargée de mystère. Son origine, ou plutôt ses origines, autant obscures que diverses, en font un inépuisable sujet d’interrogation. Et il n’est pas jusqu’à son symbolisme qui ne pose plus de questions qu’il n’apporte de réponses. Ce qui en fait, au fond, le charme et l’intérêt. C’est donc à un merveilleux autant que périlleux voyage dans l’imaginaire maçonnique que nous invitent les tribulations de ce grade.

Ce sont souvent les évidences les plus criantes que l’on voit le moins. Ou que l’on s’efforce de ne pas voir. Beaucoup de frères et de sœurs tentent en effet, au prix souvent de hasardeuses contorsions intellectuelles, de prétendre que c’est tout naturellement que s’enchainerait la progression entre les trois premiers degrés. Mais il n’en est rien. Car si les deux premiers degrés sont cohérents entre eux et s’appuient sur une symbolique humaniste et égalitaire empruntée aux outils des anciennes corporations de bâtisseurs, la maitrise, et le psychodra

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° Magazine n83

Agenda

Le 03 Décembre 2021 de 19:00 à 21:00

La bataille de l'eau

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!