Société

Religiosité, communautarisme, idéologie Entre la France et les États-Unis, un océan d’incompréhension

Fondés par des francs-maçons déistes sinon agnostiques, les États-Unis d’Amérique ont dès l’origine placé la liberté de conscience et la neutralité religieuse de l’état au centre de leurs valeurs. Pourtant dans un pays qui se vit comme une « nouvelle Jérusalem » la religiosité est omniprésente et le communautarisme une sorte d’art de vivre. Une sensibilité que nous avons bien du mal à comprendre, mais qui n’est pas sans conséquence sur l’évolution politique de la vieille Europe.

 

Une réalité politique de premier plan caractérise les États-Unis d’Amérique : depuis son indépendance en 1776, ce pays, né comme la France d’une révolution, a connu une remarquable stabilité politique malgré l’épisode désastreux de la guerre de Sécession. À la fois démocratie et république, les États-Unis non seulement n’ont jamais changé de régime, mais ont au fil du temps conforté la prééminence du droit sur les errements de la politique tout en maintenant intact le principe de séparation des pouvoirs cher à un Montesquieu, inspirateur des

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°43

Agenda

Le 31 Janvier 2020 de 18:30 à 20:30

Comment sauver l'école républicaine ?

Le 15 Février 2020 de 10:00 à 19:00

Quel discours pour promouvoir la laïcité aujourd'hui ?

Le 22 Février 2020 de 09:00 à 17:45

Reconquérir la culture scientifique : un enjeu humaniste

Le 01 Mars 2020 de 10:00 à 18:00

Journée portes ouvertes

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!