Tradition

Le député, porte-parole de la loge

Disponible, bénévole, au service de sa loge et pourtant… Député !
De tels qualificatifs pour présenter le député d’une loge et le voilà très loin de son homonyme politique ! Compréhensible aussi le fait que sœurs et frères ne se battent pas vraiment pour se proposer à cet office fait de contraintes, et de responsabilités. 
Facile aussi à comprendre que les sœurs et les frères s’engagent totalement bénévolement, pour transmettre, partager, agir et faire leur devoir de maçons. Attention, tout ceci ne signifie pas que tous les francs maçons responsables, engagés, désintéressés soient des modèles humains et sociaux. Ils ne sont que des femmes et des hommes comme les autres avec… un petit supplément d’âme… 

 

Député, délégué ? Cela dépend des obédiences, au Droit Humain (DH) on dit délégué ainsi qu’au RFM et au Grand Orient de France (GODF), à la Grande Loge de France (GLDF) et à la Grande Loge Féminine de France (GLFF) on dit députés. La fonction reste la même, bien qu’au GODF et au DH les règlements généraux ne soient pas aussi précis à leur sujet qu’à la GLDF ou à la GLFF. En réalité, peu importe le vocable, l’objectif reste le même.
« Après deux mandats de députée, force est de constater que cette fonction n’est pas valorisée au sein

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°35

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!