Tradition

Le Grand Architecte… du Devoir !

Voici un certificat attribué à Provençal l’Enfant du Génie le 30 octobre 1875 par les compagnons charrons du Devoir de Marseille. « Enfant de Maître Jacques », reçu compagnon le 24 juin 1873 à Paris, pour la Saint-Jean, au cours d’un Tour de France commencé avant la guerre de 1870. Il est de retour à Marseille pour y « remercier » sa société compagnonnique et rentrer dans ses foyers. S’étant comporté avec « probité » et « fidélité », vingt-cinq compagnons signent ce certificat.

Fondé en 1706, le compagnonnage des charrons est alors à son apogée. La traction hippomobile est omniprésente dans les villes comme dans les campagnes, ainsi qu’en témoignent les souvenirs de Ferdinand Flouret*, Dauphiné la Bonne Espérance (1851-1939), reçu compagnon en 1872, que Provençal l’Enfant du Génie a connu durant son périple. Imprimé en lithographie à Marseille, ce certificat illustre à merveille l’ambivalence des symboles entre compagnonnage, franc-maçonnerie et christianisme.

 

Les emprunts maçonniques

Le thème des colonnes J et B est omni

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°64

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!