Tradition

L’origine compagnonnique de la franc-maçonnerie ?

Poursuivons le survol des interférences entre franc-maçonnerie et compagnonnage, c’est-à-dire des nombreux emprunts compagnonniques au riche patrimoine de la franc-maçonnerie. Le cas que j’évoquerai aujourd’hui est celui d’une croyance que partagent encore une large majorité de compagnons et de francs-maçons : l’origine compagnonnique de la franc-maçonnerie.

 

Du côté maçonnique, cette idée procède de la confusion entre Maçonnerie opérative et compagnonnage, confusion dont on soulignera tout de suite qu’elle est franco-française et qu’elle n’existe pas du côté britannique puisque les loges opératives écossaises et anglaises n’ont pas de ressemblances directes avec nos compagnonnages, organisations d’ailleurs inconnues chez nos voisins, du moins sous la forme qui nous est familière en France. Cette confusion est au demeurant tardive et si, dès la seconde moitié du XVIIIe siècle, quelques Maçons entrevoie

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°71 Spécial 10 ans

Agenda

Le 24 Janvier 2020 de 19:45 à 21:45

Comment vivre sans la liberté ?

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!