Tradition

Pourquoi laisser nos métaux à la porte du temple ?

« Nous avons laissé nos métaux à la porte du temple ». Une phrase entendue dès la fin du rituel d’ouverture des travaux maçonniques. Mais de quels métaux parle-t-on ?

 

Le maître des Cérémonies appelle au silence les sœurs et les frères réunis sur les parvis. Un premier pas pour se préparer à l’entrée du temple. Se préparer à recevoir et à donner. L’expert est en possession des mots de passe, la porte du temple peut être franchie, les travaux vont être ouverts. Dès lors, à cet instant même « nous ne sommes plus dans le monde profane ». Le quotidien et son brouhaha, les soucis et les désirs, les ambitions et les idées reçues, tout comme la position sociale, les richesses, les futilités et illusions ; les initiés

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°47

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!