Tradition

Quelle conscience pour un initié ?

L’évolution de la vie sur Terre se classifie par la progression, la complexification et l’accroissement de la conscience : conscience figée des minéraux, fixe des végétaux, limitée des animaux, libre des hommes. Mais jusqu’où peut aller cette expansion de notre psyché ? L’homme, tel qu’il est, doit-il se penser comme le but suprême, abouti et définitif ou se considérer comme une étape dans un processus plus large ? La conscience humaine peut-elle conduire vers une conscience autre ?

 

Nous ne parlons pas des sensations de soif, faim, sommeil, froid, chaud, etc., nécessaires à la survie du corps, mais de la conscience d’avoir conscience, de la conscience des sentiments, de la pensée en action, de la conscience d’avoir un passé et celle d’avoir un devenir, d’une supra-conscience totale et globale qui saisisse d’un coup le mouvement de la création de son origine à son éternité. L’homme porte en lui des éléments du végétal et de l’animal qu’il lui faut bien assumer, mais son essence repose sur une humanité à venir. Lorsque les i

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°37

Agenda

Le 23 novembre 2019 de 09:30 à 17:00

Une violence pour la paix ?

Le 23 novembre 2019 de 14:00 à 18:00

Le sens de l'honneur

Du 30 novembre 2019 - 09:00
au 01 Décembre 2019 - 19:00

6e salon maçonnique de Toulouse

Du 30 novembre 2019 - 09:00
au 01 Décembre 2019 - 12:30

3e biennale du livre et de la culture maçonniques en Périgord

Le 07 Décembre 2019 de 09:30 à 18:00

Histoire et actualité des grades ajoutés

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!