Tradition

Remercier en Loge

De nombreuses croyances sont répandues dans les loges maçonniques, et nous instruisent sur nos préoccupations ainsi que sur la confiance que nous accordons à ce que nous croyons être la tradition, considérée comme vraie et immuable... Car qui dit tradition, dit transmission. Or, combien de fois n’avons-nous pas entendu cette parole dans la bouche de vieux maîtres : « C’est comme ça que ça m’a été enseigné, ça s’est toujours fait comme ça... »

Mais le travail d’un maçon n’a-t-il pas pour but de libérer de tout conditionnement, de toute confusion, de tout amalgame ?

Bien souvent, après qu’une sœur ou un frère ont fait part de leur satisfaction en loge en remerciant pour un travail qu’ils ont apprécié, un maître demande la parole pour affirmer de façon péremptoire : « On ne remercie pas en loge » ! Demander le pourquoi reviendrait à mettre en doute une certitude bien ancrée. Pourtant, une explication me fut un jour donnée : « Les compagnons tailleurs de pierre, dont nous sommes les héritiers, n’avaient pas pour habitude de remercier. Nous devons nous conformer à cet usage. »

Les emprunts ont été nombreux

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°58

Agenda

Du 25 novembre 2017 - 09:00
au 26 novembre 2017 - 19:00

5e Salon Maçonnique de Toulouse

Du 09 Décembre 2017 - 10:00
au 10 Décembre 2017 - 18:00

1er Salon Maçonnique du livre à Nantes

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!