Tradition

Un « 34e » grade le Pacificateur Américain Prince des Tropiques

Pour cette 33e chronique dans Franc-maçonnerie Magazine, évoquons un épisode pittoresque lié à l’aura de ce nombre éminent et mystérieux de la symbolique occidentale et de la franc-maçonnerie. Le Rite Écossais Ancien et Accepté avec ses trente-trois grades reste le système maçonnique le plus pratiqué au monde. En France, il a même longtemps constitué la seule voie des hauts grades. Aussi, dans notre culture maçonnique, le terme de « 33e » est presque synonyme de « Nec plus ultra », rien au-delà, c’est l’aboutissement et le sommet de l’initiation maçonnique ! A pourtant existé, quelques années, au début du XIXe siècle, une tentative de « 34e » grade : le Pacificateur Américain Prince des Tropiques. Relatons les circonstances singulières de la naissance de cette curiosité maçonnique oubliée.

À part la géographie, le Saint-Domingue du XVIIIe siècle n’a pas grand-chose à voir avec le Haïti que nous connaissons, c’est-à-dire un petit bout d’île qui survit à l’écart de tout. L’ancêtre du pays le plus pauvre du monde est un eldorado. Au Siècle des Lumières, « la perle des Antilles » est au centre d’un commerce international supérieur à celui des États-Unis. Avec son système de plantations, basé sur 500 000 esclaves, cruel, mais efficace, Saint-Domingue est le plus gros producteur de sucre et de café du monde. Ce sont à l’époque

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°60

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!