Tradition
Le Grand Œuvre, Musée de la franc-maçonnerie, Coll. GODF, photo Ronan Loaëc

Un vrai tableau ésotérique

Cet article est disponible en audio

À l’occasion des « Journées du Patrimoine 2022 », le musée de la franc-maçonnerie a dévoilé au public une pièce exceptionnelle qu’il a récemment acquise : un extraordinaire tableau ésotérique. La toile, qui remonte à la fin du XVIIe ou au début du XVIIIe siècle, présente une allégorie codée du « Grand Œuvre » des alchimistes, c’est-à-dire de la fabrication de la « Pierre philosophale » qui transforme le plomb en or ou donne la longue vie. On ne connaissait jusque-là aucun vrai tableau « ésotérique ». 

Science jusqu’à la révolution Lavoisier des années 1780, l’alchimie avait en quelque sorte une double nature et reste encore aujourd’hui un courant important de la tradition symbolique occidentale. Les difficiles étapes de la purification de la matière ont aussi été interprétées comme des allégories du perfectionnement de soi-même, du cheminement de l’âme vers la lumière. Du laboratoire à l’oratoire, elle s’est muée en alchimie spirituelle. Accompagnant la riche littérature hermétique qui se déploie aux XVIe et XVIIe siècles, il a existé une

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° Magazine 89

Agenda

Le 29 Juin 2024 de 09:00 à 19:00

Estivales maçonniques en pays de Luchon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!