Culture

« Antient », « new » York, un rite à découvrir…

Avec son nouveau livre publié chez Dervy, Le Rite des Antients en France. L’Ancienne Maçonnerie d’York à Saint-Domingue (1790-1803), Pierre Mollier nous conduit dans ces contrées lointaines jusqu’aux sources oubliées du rite le plus pratiqué au monde : le Rite Écossais Ancien Accepté. Il nous explique pourquoi il s’est intéressé à cette poignée de Maçons de la « perle des Antilles » sur une période très courte qui va cependant influencer durablement la pratique maçonnique. Mais surtout comment il a trouvé les pépites qui lui ont permis de nous offrir aujourd’hui des transcriptions de rituels inconnus.

Bien avant d’être le directeur des archives et de la bibliothèque du Grand Orient de France à Paris et le conservateur du musée de la franc-maçonnerie, Pierre Mollier était déjà chercheur avec son sujet de prédilection : la franc-maçonnerie. C’est d’ailleurs ainsi que nous nous sommes rencontrés, quand ce jeune étudiant est venu pour son sujet de DEA à la Bibliothèque nationale de France. La série de rituels conservée au Département des Manuscrits n’allait plus avoir de secrets pour lui avec son étude sur le Chevalier du Soleil. Mais pour réunir c

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°71 Spécial 10 ans

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!