Culture

Comment faire outrage à un Antient quand on est un Modern ?

Rien de plus simple. La réponse nous est donnée en 1803 lorsqu’est publiée une annonce invitant des frères à une procession pour la St Jean d’été du 24 juin. Un lecteur averti ne manquera pas de s’apercevoir qu’il s’agit ici d’un libelle cinglant des Moderns contre les Antients. Les Antients y sont désignés comme « maçons renégats », voire « maçons renégats irlandais ». « Hibernia » désigne le mot latin qui détermine l’Irlande. On évoque ici l’origine irlandaise des maçons Antients, renforcée par l’appellation de la Société comme étant celle des « United Irishman’s wake or Royal Mariners Lodge » (Réveil des Irlandais Unis ou la Loge des Mariniers Royaux). 

Nous sommes alors en 1803 et l’abolition de l’esclavage n’aura lieu qu’en 1833. Poursuivant leur acerbe critique les Moderns parodient les Antients en déclarant : « Nous admettons les hommes de couleur, s’ils sont enclins à s’engager dans la destruction de la marine royale et l’ancienne constitution régulière qui, malheureusement pour nous s’est élevée il y a plusieurs milliers d’années et qui apparait toujours comme un rocher solide et sourit toujours à nos attaques. Nous sommes par ailleurs arrivés à la résolution que toutes les personnes q

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°58

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!