Culture

Esprit des lettres et de la pomme en Pays d’Auge

Aux marches du bassin parisien, entre l’industrieuse vallée de la Seine et la Côte Fleurie, le pays d’Auge est comme le cœur prospère de la Normandie. Un pays de chevaux et de vaches, de pommes et de fromages, tout en rondeur et bourses pleines où le paysan comme le bourgeois mettent leur plaisir dans l’épargne et l’enrichissement. On pense Maupassant, mais il faut aller voir du côté de Flaubert qui campa à Pont-l’Evêque le décor d’Un cœur simple. Touchant tableau d’une piété naïve, évocation d’un perroquet empaillé devenu figure de l’Espr

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n54

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!