Culture
Portrait de Rainer Marie Rilke. Auteur de l’illustration spécialement réalisée pour cette chronique, Norbert Waysberg, peintre franco-américain est né en 1961. De part et d’autre de l’Atlantique, il explore la technique de l’aquarelle en représentant l’es

Rainer Maria Rilke : « La Russie a fait de moi celui que je suis. »

L’arrivée du printemps a libéré la Moskova de sa surface glacée. En ce jour de Pâques 1899, les cloches attirent une foule de pèlerins au pied du Kremlin. Parmi elle, trois voyageurs en provenance de Berlin : Lou Andreas-Salomé accompagnée par l’orientaliste Friedrich Karl Andreas, son mari, et par le poète autrichien Rainer Marie Rilke (1875-1926), son jeune amant de 25 ans… 

Après avoir sillonné l’Italie du Nord en quête des trésors du Quattrocento, Rainer Marie Rilke, sur les conseils de son amante pétersbourgeoise rencontrée en 1897, commence à étudier le russe. Ce premier contact le poussera à poursuivre son Bildungsreise, son Grand Tour, en terre tsariste. 
Rilke bat le pavé des rives de la Néva et tombe en admiration devant l’exubérance chromatique de la cathédrale Saint Isaac, joyau de Saint-Pétersbourg. La capitale d’alors, dans laquelle le poète restera six semaines, s’apprête à célébrer Pouchkine en commémo

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° Magazine N93

Agenda

Le 05 Octobre 2023 de 19:00 à 21:00

Pourquoi être franc-maçonne aujourd’hui ?

Du 14 Octobre 2023 - 09:00
au 15 Octobre 2023 - 18:00

5e biennale culturelle maçonnique de Bordeaux

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!