Tradition

1742 — Quand une parodie maçonnique révèle 264 ans plus tard un tableau de loge oublié

Que diriez-vous si des hommes vêtus en maçon avec des masques d’ânes et de singes venaient jouer du tambour devant vos Grands Officiers après un convent ?

Pour répondre à cette question, souvenons-nous qu’en 1721, pour l’élection du duc de Montagu à la charge de Grand Maître, une grande salle avait été apprêtée afin de célébrer l’évènement. La Grande Loge s’était constituée au matin, puis, les affaires expédiées, tout le monde s’était déplacé à pied, en cortège, jusqu’à la salle, chacun portant son tablier et ses gants. Arrivés sur place, les membres de la Grande Loge retrouvèrent alors 150 frères également en tenue : la première procession maçonnique était née.

En 1723, la processi

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° N51

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!