Tradition

Bayreuth : Un musée maçonnique au cœur de l’Allemagne

Londres, Paris, Lisbonne, Bruxelles, La Haye, Édimbourg… et Bayreuth, les Musées maçonniques de toutes ces villes conservent l’important patrimoine de la franc-maçonnerie européenne. Ce sont d’efficaces vecteurs d’extériorisation. Loin des fantasmes, le grand public y rencontre la réalité de la vie des Loges pendant près de trois siècles. Mais ce sont aussi de beaux outils de formation et les Maçons eux-mêmes peuvent y découvrir la richesse – souvent insoupçonnée – de l’histoire de l’Ordre. Fondé en 1902, le Musée maçonnique de Bayreuth a connu les fastes et les drames de la franc-maçonnerie allemande du XXe siècle. Dans une muséographie récemment renouvelée, il nous propose un beau parcours dans l’histoire des Loges d’outre-Rhin.

Au nord-est de la Bavière, la paisible ville de Bayreuth est la capitale de la Haute Franconie, une région boisée et champêtre. Dans le monde entier, elle est aujourd’hui associée à l’œuvre tumultueuse de Richard Wagner qui s’y installa en 1872. La ville connaît pourtant son âge d’or au XVIIIe siècle sous le règne de la margravine Wilhelmine (1731-1758), sœur et confidente du grand Frédéric II de Prusse. La princesse, lettrée et musicienne, transforme la ville en une cité baroque et c’est la qualité de son magnifique théâtre qui attira Wagner. L

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°71 Spécial 10 ans

Agenda

Le 07 Décembre 2019 de 09:30 à 18:00

Histoire et actualité des grades ajoutés

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!