Tradition

On n'emprunte qu'aux ruches...

À propos des nombreux symboles communs à la franc-maçonnerie et aux compagnonnages, nous évoquerons aujourd’hui la ruche.
Mon point de départ ne sera pas un exemple ancien, mais le blason adopté en 2011 par la société des compagnons boulangers pâtissiers restés fidèles au Devoir (CBPRFAD), devenue une des composantes de la Fédération compagnonnique des métiers du Bâtiment et autres activités.

 

Les « chiens blancs » (c’est leur surnom dans l’univers compagnonnique) précisent que « ce blason est constitué du blason traditionnel des compagnons boulangers utilisé depuis deux siècles : pelle à enfourner, rouable, balance, épis de blé et feuilles de laurier. » Et que dans un esprit de « modernité », le métier de pâtissier, qui fait partie de ce compagnonnage depuis plus de 70 ans, est représenté par la ruche. Ils ajoutent : « quel plus beau symbole que cette ruche qui procura à l’homme l’une des premières matières sucrantes, symbole du tra

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n65

Agenda

Le 22 novembre 2018 de 20:00 à 22:00

Franc-maçonnerie et ruralité

Le 24 novembre 2018 de 10:00 à 13:00

Université maçonnique

Le 24 novembre 2018 de 14:00 à 18:00

Vive la spiritualité !

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!