Tradition

Trois étoiles sur trois piliers illuminent la loge

Les jeunes initiés n’ont pas eu la chance de connaître les loges illuminées par de superbes et très symboliques cierges. Ces cierges devaient être faits de cire d’abeille pure, évoquant Travail, Activité, Espérance. Si aujourd’hui la fée électricité a remplacé les cierges, la symbolique demeure, elle, bien présente.

Vous avez dit Lumière ?

Une première observation d’apprenti faite après avoir reçu la Lumière : « aucune fenêtre, aucune ouverture vers l’extérieur. Pourtant sur le tapis de loge on peut y voir des fenêtres. J’ai compris grâce à mon second surveillant que la loge n’est pas éclairée par la lumière extérieure tout simplement parce que la Lumière Universelle n’est visible que de l’intérieur » dit Valéry.

L’usage de cierges et de bougies se comprend facilement. Le vénérable va « donner, transmettre » la lumière, à celle qui conduit l

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°58

Agenda

Le 14 Octobre 2017 - 10:30

Salon lyonnais du livre maçonnique

Du 18 novembre 2017 - 09:00
au 19 novembre 2017 - 18:00

15e Salon Maçonnique du Livre de Paris

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!